L'apprentissage et l'auto-formation en autodidacte

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

développement personnel

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 23 mai 2012

Philosophie : cours vidéos gratuits

Bernard Stiegler filmé en train de parler de Platon, des vidéos de cours d'environ une heure sur les textes de la Grèce Antique. Une vraie mine d'or pour comprendre le monde qui nous entoure au travers de l'histoire et de la philosophie !

Lire la suite...

dimanche 25 décembre 2011

Réflexions sur la posture de l'autodidacte

Le blog de l'autodidacte s'inscrit dans une démarche d'apprentissage libre, et peut à ce titre être associé à la pléthore de sites de coaching autour du thème du développement personnel.

Pourtant, la posture de l'autodidacte est toute différente, puisqu'il ne s'agit pas, volontairement, de souscrire à une offre de transmission de connaissances classique (université, enseignement à distance et e-learning, modes d'apprentissages alternatifs mais néanmoins encadrés...). En effet, le mode "self-learning", est parfois choisi par défaut par une partie de la population n'ayant pas d'accès à ces méthodes d'enseignement classiques pour des raisons diverses parmi les suivantes (liste non exhaustive) :

  • Manque de structures éducatives,
  • Manque de finances personnelles pour y accéder (s'acquitter du coût d'inscription / ticket d'entrée aux formations; mais aussi disposer de moyens matériels pour le transport, la vie étudiante etc),
  • Manque de connaissances et de pré-requis pour passer les tests de sélection et d'entrée à ces formations,
  • Manque de temps ou incompatibilité avec le planning et le programme de formation...

L'autodidaxie n'est donc pas toujours un choix déontologique, mais parfois une nécessité !

Lorsque l'autodidacte choisit d'acquérir de nouvelles connaissances en dehors de ce critère d'urgence, sa posture s'en trouve profondément modifiée, puisqu'il devient observateur de son comportement d'apprentissage.

C'est alors une réflexion continue axée sur son développement personnel qui opère. Les interrogations sont nombreuses :

  • Pourquoi je choisis d'apprendre cette technique, ce nouveau langage, ce métier ?
  • Quels sont mes objectifs personnels ?
  • Quels moyens suis-je prêt à me donner et à mettre en œuvre pour atteindre mes objectifs ?
  • Au delà de cet apprentissage, quelle est ma vision de ce nouveau défi à moyen et long terme ?

L'autodidaxie n'est donc pas chose aisée car elle prend place au sein d'une existence avec laquelle l'interaction est permanente. Il faut pouvoir composer avec les impératifs matériels et familiaux, mais quel enrichissement personnel que de pouvoir intégrer les nouveaux concepts amenés par l'acquisition de nouvelles connaissances !

On est bien loin des blogs centrés sur l'accomplissement de soi, la promesse de succès et l'épanouissement personnel ! Et pourtant, quel meilleur moyen pour parvenir au mieux-être que d'être acteur de son propre développement ?

L'apprentissage autodidacte, pour porter pleinement ses fruits, doit être initié par une démarche personnelle mûrement réfléchie, et se poursuivre avec la volonté de s'améliorer en apprenant de nouveaux concepts. Il ne s'agit donc pas de consommer un produit, un service ou un accompagnement , mais bien d'être seul maître à bord dans sa démarche de développement personnel !

Joyeux Noël à tous les autodidactes !